Le livre

Le livre de l’enquête de Stefan Jaffrin sur les GEMs :
Les GEMs, leur vie leur oeuvre : des lieux pour revivre, mars 2020

Quatrième de couverture :

Première enquête nationale sur ce nouveau phénomène social, ce livre est la première version d’une thèse en cours d’écriture sur les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) qui sera soutenue en 2021. Je publie cette thèse sous forme de site WEB depuis mars 2019 (http://www.entraide-mutuelle.net 250 articles en ligne) et les pages qui vont suivre sont la compilation mise en ordre des articles publiés sur ce site. C’est la version provisoire d’un livre plus conséquent que je publierai dans quelques années. Il correspond à ma première année d’immersion dans ce monde fabuleux et nouveau des GEMs. Comme il n’y a pas eu d’autres ouvrages sur le sujet et que je ne serai pas en mesure d’en donner une version plus approfondie avant plusieurs mois, je me suis dit qu’il était temps de le rendre public de façon plus agréable à lire que sur Internet. Mais il ne s’agit donc encore que d’une version très partielle de l’état des (et de mes) connaissances sur les GEMs : seuls une trentaine de GEMs y sont décrits et la plupart des problématiques n’y sont qu’effleurées. Les GEMs qui sont au nombre de 500 aujourd’hui, sont des associations d’ex psychiatrisés, qui se développent en France depuis 2005 et qui accueillent actuellement quelques 25 000 adhérents. Les GEMs sont sans conteste l’évolution structurelle la plus notable de la psychiatrie ces 40 dernières années.

Jamais on n’avait vu autant de personnes prises en charge et un tel déploiement de structures. On pourrait presque parler d’une véritable révolution copernicienne de la psychiatrie qui donne définitivement le pouvoir à ses usagers et ex -usagers de reprendre le contrôle de leur vie. Ce nouvel objet hors de l’institution médicale pourrait aider à nous faire passer de la psychiatrie dictature que nous connaissons trop souvent aujourd’hui à une forme plus démocratique ou chacun des acteurs ait la liberté de prendre son destin en main. J’ai commencé à faire au cours de l’année qui s’est écoulée un premier travail de terrain qui a principalement consisté à observer les GEMs et à leur rendre visite dans une dizaine de de villes (Marseille, Toulouse, Nantes,Lille, Lyon, Nancy, Clermont Ferrand,…) pour mieux comprendre leur fonctionnement au quotidien ou lors de leurs rencontres (dites InterGEMs). Mon but est d’arriver à construire la sociologie de ce que l’on peut appeler une nouvelle forme d’organisation sociale.

Ce livre a pour objectif de les mieux connaître (et faire connaître) et de leur fournir un socle fédératif & productif : d’où viennent-ils, comment fonctionnent-ils, quelles sont les particularités de chacun, comment s’insèrent-ils dans la vie locale, collaborent entre eux. s’organisent à leur façon, lancent leurs propres activités,… Qui sont les parrains, les animateurs et les présidents de GEM, quels sont leurs rôles respectifs, comment collaborent-ils, voire se confrontent-ils ? J’étudie bien sûr de près la très importante littérature codifiant la mise en place des GEMs ou les études de cas de GEMs ayant déjà été effectuées (une vingtaine de mémoire de recherche portant sur des GEMs, villes ou régions précises). Le rôle des différents acteurs des GEMs, qu’il s’agisse des présidents, des animateurs salariés ou des parrains/gestionnaires sera également passé à la loupe. On s’aperçoit ainsi qu’il existe de fortes logique territoriales à l’oeuvre, les GEMs d’un département étant souvent gérées par une même association qui les influence grandement dans leur développement.